English | French

Information technique

Multi Polissage Montréal Inc. ne pourra être tenu responsable des problèmes résultant de l’état pré-existant du béton.  Multi Polissage Montréal Inc. prend pour acquis que le béton en question a été mélangé, coulé, placé et fini en respect avec les normes établies par (ACI) American Concrete Institute, (PCA) Portland Cement Association et le (CSA) Canadian Standards Assiciation.


Échantillon et démonstration

L’importance d’une démonstration ne peut être minimisée, puisque la démonstration fait partie de nos politiques, nous tenons à offrir des échantillons pour chacun de nos projets.  À l’occasion, il nous est impossible de fournir de telles démonstrations simplement à cause des horaires ou des déplacements qu’elles nécessitent.  Dans de tels cas, nous nous devons de travailler avec des informations adéquates
et sûres en ce qui concerne l’histoire de la surface pour faire un estimé raisonnable des résultats.


Évaluation du lustre et de la brillance

La combinaison de plusieurs facteurs tels que les traitements du béton et la douceur (lisse) du plancher créent un rendement au niveau du lustre qui est presque imprévisible.  Il est pratiquement impossible d’évaluer avec précision les résultats quand au lustre de la surface puisque les finis du ciment varient énormément.  Les causes de ces variations sont dues principalement aux différents types de mélange de ciment, à la température et au rendement que donnent les ouvriers en tant que tel.


Uniformité du poli crème

Le fini du béton n’est jamais uniforme en ce qui a trait aux couleurs et aux textures à cause des différentes méthodes de déversement et d’égalisation du béton.  Il s’agit alors d’un défi à surmonter lorsque l’on parle d’atteindre l’uniformité avec le polissage du béton au diamant.  Y a-t-il une solution?  Certainement, l’entrepreneur qui est en charge de la finition du ciment devrait prendre les mesures appropriées pour distribuer et égaliser le composé en question.  Après l’égalisation mécanique, le ciment devrait également être poli de manière uniforme (par contre, il est important de ne pas trop polir la surface).  L’humidité joue un rôle important également  en ce qui a trait à la couleur et aux tons du béton.  Il est important de ne jamais sous-estimer le béton et c’est en prévoyant à l’avance les difficultés qui peuvent survenir que l’on s‘épargne des complications et des maux de tête!  


Uniformité du fini de la matière rocailleuse

Le béton est une préparation composée de ciment, d’eau et de mélanges de pierres grossières ou fines.  Une fois le béton coulé et égalisé, le délais pour l’obtention de l’uniformité est déjà expiré.  Si notre client désire obtenir un fini de la matière rocailleuse «exposée», nous recommandons alors que le ciment soit vibré une fois qu’il a été coulé et un ajout de pierre devrait faire en sorte que l’uniformité pourra être atteinte (mais le résultat n’est pas garanti).

Finition des bords

Généralement, les bords (contour de la structure du béton) ont une finition qui laisse à désirer, ils sont mal finis, mal égalisés et rugueux. Conformément aux pratiques de polissage de béton, nous recommandons fortement qu’une attention particulière y soit portée pour éviter de tels défauts.  Nous recommandons également que les  premières étapes de polissage soient effectuées avant l’étape de la structure.  En procédant de la sorte, on obtient un résultat final plus que satisfaisant.


Fissures, trous, écailles et taches

Bien entendu, nous ne pouvons être tenu responsable pour les fissures, trous, écailles et pour les taches car de tels problèmes sont le résultat des effets de la température, de la finition effectuée par les ouvriers et autres facteurs sur lesquels nous n’avons aucun contrôle.  La bonne nouvelle(!) est celle-ci;  Multi-Polissage Montréal Inc. a rencontré, à plusieurs reprises, des situations semblables et grâce à notre expérience nous pouvons généralement vous offrir des solutions efficaces.  Dans les cas où le béton est sévèrement endommagé, nous vous suggérons l’application d’une couche de ciment.


Traitement du béton

Le béton qui sera poli devrait nécessairement être traité (avec des produits tels que le Sodium Silicate ou  le Lithium).  Ces enduits vont sceller les pores du béton ce qui éliminera la poussière et donc l’époussetage.  Ces traitements ont une durée de vie minimale de 10 ans.
Produits contre les taches

Il existe des produits qui retardent l’apparition des taches et qui sont assez efficaces, par contre aucun produit qui résiste parfaitement aux taches n’a encore été développé.  La meilleure solution pour protéger la surface contre les taches est d’éviter les déversements qui sont inférieurs à 5 ou supérieurs à 9 sur l’échelle du PH.  Des pratiques d’entretien appropriées devraient être instaurées et les déversements devraient être essuyés aussitôt que possible.

Efflorescence

Ce phénomène existe de façon naturelle dans le béton, la question est comment la contrôler.  Durant l’hydratation, le mélange du ciment et de l’humidité contribuent à l’apparition naturelle de l’efflorescence.  La solution pour enlever cette substance blanche et poudreuse est  de traiter ou de sceller le béton après une durée de 28 jours ou 7 jours dépendamment du type de béton.

Humidité

Environ 33% d’eau est nécessaire au mélange du ciment (ratio eau-ciment) mais tout mélange a sont propre défi et donc cette approximation peut varier.  Il s’agit, d’ailleurs,  d’un fait connu de l’industrie.  Un taux d’humidité de 7% est un taux qui est considéré assez bas pour l’industrie du plancher de béton.  Le taux d’humidité est un facteur extrêmement important et qui ne devrait pas être sous-estimé.  En ne tenant pas compte de ce facteur, on s’expose à l’obtention de résultats dévastateurs.  Par conséquent, nous recommandons qu’un test de chlorite de calcium ou préférablement un test d’humidité relative (RH) soit effectué avant que les travaux ou les services débutent.

Réactivité Alkali silica (ASR)

L’ouvrier qui fait la finition du ciment devrait toujours nettoyer, avec de l’eau propre, le mélange de pierres pour diminuer les chances de contamination.


Suggestions pour le béton fraîchement coulé (mou)  


1)        Le béton doit être du ciment Portland et doit rencontrer les normes ASTMC150     (CSA 362).
2)        Le béton fraîchement coulé doit sécher pour une durée d’au moins 28 jours  et avoir un PSI
minimum de 4000.
3)        L’assèchement du composé facilitera les procédures de polissage qui doivent être effectuées.
4)        Les fibres de métal devraient être évitées et, si possible, remplacées par des fibres de
plastiques.  Le métal peut déformer le résultat final et il est visible à l’œil nu.
5)        La finition du béton devrait inclure la radiation et l’égalisation mécanique.
6)        Les couches de ciment devraient être d’une épaisseur minimum de 2 pouces et faites  
préférablement de mélanges de pierres fines.  Les « micro couches » devraient être d’une épaisseur
minimale de ¼ de pouces.
7)        Les ajouts de ciment ne devraient pas affecter les planchers polis, par contre le fait de l’air coincé
peut causer de mini bulles d’air dans la surface du béton.



Contacter Dominic Della Corte au (514) 838-9702 ou faxer au (514) 367-5775Pour tous commentaires ou questions à propos de ce site, vous pouvez nous contacter par courrier électronique au  infompm@videotron.ca

Dernière modification effectuée le 26 février 2005